J’ai testé le batch cooking !

batch cooking

Il y a quelques mois, j’ai entendu parlé du batch cooking : passer 2 à 3h en cuisine 1 fois par semaine pour préparer des plats à manger en cours de semaine. L’objectif : concentrer le temps de préparation en une seule fois, et passer peu de temps en dressage au moment du repas.

Franchement, l’idée de passer la moitié de mon dimanche en cuisine ne me bottait pas plus que ça. Régulièrement, je passe déjà 1 à 2h le dimanche à préparer un repas qui sort de l’ordinaire ou des menus simplifiés de la semaine.

Courant novembre, j’ai repéré une liste de menus d’automne, et je me suis dit que ça pourrait être une bonne idée d’essayer, d’autant plus que je dois préparer des plats pour le midi ET le soir pour mon fils et moi, en ces temps de disette sociale … J’avais préparé ma liste de courses, mais manquais de la motivation nécessaire ce week-end là. J’ai donc reporté la mise en pratique.

La semaine dernière, j’ai décidé de m’y mettre, d’autant plus que ce sont les vacances, j’ai 3 ados à la maison midi et soir, et je travaille une partie des vacances scolaires. J’ai donc revu ma liste de courses par rapport aux menus de la semaine (adaptés à la saison et donc aux produits frais (légumes) disponibles en ce moment), acheté les ingrédients dont j’avais besoin, et planifié ma session pour dimanche matin.

Temps prévu / estimé : 1h30. Comme je débute, j’estime mon temps nécessaire à environ 2h30. Donc début vers 9h, pour avoir suffisamment de marge de manoeuvre.

Je rassemble tous mes ingrédients, j’ai lu le déroulé de la préparation, je vérifie que mes ustensiles et casseroles sont propres, j’ai mes plats de conservation à proximité : C’est parti !

J’enchaîne les étapes en mode marathon, je suis les instructions, j’alterne épluchage de légumes et surveillance de la cuisson des pâtes, …

Cette méthode permet de ne pas réfléchir à ce qu’on va faire, puisqu’on suit « aveuglément » ou presque les instructions. Pratique. Au bout d’un moment, il y a un plat qui est prêt, un autre qui l’est bientôt, un 3e qui n’est pas loin de démarrer, chouette ! J’ai du résultat !

Et au final, mes 4 plats sont prêts et en train de refroidir, j’ai bien utilisé tous mes ingrédients (pas d’oubli !), mon lave-vaisselle est rempli et en marche, la cuisine propre.

Bilan : j’ai mis 3h30 au total :-O dû au fait qu’un des ingrédients (les carottes) avaient été oubliées dans le déroulé, j’ai donc perdu un peu de temps en attendant la cuisson. Il me manquait une poêle, j’ai dû la laver. Et finalement, je ne l’ai pas utilisée (j’ai pris la cocotte, nécessaire vu le volume). Et puis, je manque de pratique.

Malgré ça, je suis super contente de moi : j’ai 4 plats prêts à manger sur 3 jours environ (je me rends compte que les portions/proportions sont plus grosses que ce que nous mangeons habituellement), je passerai très peu de temps de préparation avant de servir le repas (en gros : seulement réchauffer), pas de prise de tête « keskon-mange-ce-soir », ma cuisine est rangée et propre.

Habituellement, je prépare les plats un peu à ma sauce, j’adapte les recettes par rapport à nos goûts en terme d’ingrédients et d’épices. Ici, j’ai « bêtement » suivi les recommandations, alors qu’habituellement j’aurais ajouté un peu de ceci ou de cela. J’intégrerai cette notion la prochaine fois.

Je renouvellerai l’expérience ! peut-être pas chaque semaine, ça dépendra de mon temps disponible le week-end, mais ce sera une très bonne alternative pour goûter de nouveaux plats, et me libérer du temps (réel et mental) en semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *